Posts

Jaqueline Scheiber | Top Kino, Vienne

Photo : Alain Barbero | Texte : Jaqueline Scheiber | Traduction : Sylvie Barbero-Vibet

 

Avec des vélos aux murs, quelque part, emmitouflé un dimanche dans les coulisses sonores,
tes chaussures aux lacets trop serrés, prêt pour la fuite. entremêlé de mon impatience,

retenu à chaque arrêt et de manière tendue. il est toujours un air de musique qui t’accompagne, pensées repliées dans des serviettes, fraîches que tu l’aies souhaité ou non.

et pourtant nous avons fait le choix du coup dur, de la dispersion et du retour,
sous notre propre peau,

sous notre propre toit.

tu l’as boutonné, le passé, et finalement aussi le manteau, que tu portes hors du cadre.

et mes orteils courent sous le bord de la table, ralentis par toi,

entre sourdes ondes sonores je voudrais terminer le chemin de la bordure du trottoir
au rebord du lit.

en hypothèses. une dernière fois.