Posts

Eva | Kleines Café, Vienne

Photo : Alain Barbero | Texte : Barbara Rieger | Traduction : Sylvie Barbero-Vibet

 

Comme une étrangère, je t’observe :
Le lieu où tu veux te rendre est fermé, pour le moment.
Dans le sac en cuir ciré reçu en héritage, le souvenir repose, protégé.
Chassées par les déclics, nos années de proximité ; toi aussi tu es en noir et blanc.
Et de nouveau, toutes les places libres te sont destinées.

Reinhard | Kleines Café, Vienne

Photo : Alain Barbero | Texte : Barbara Rieger | Traduction : Sylvie Barbero-Vibet

 

A la vue de ta photo, l’intemporalité comme oubliée, s’ouvre une bouteille presque d’elle même. Tu portes les habits de guerre dans le musée du monde et tu ne viens pas seul pour boire un verre avec nous et chasser le cours de l’histoire. Sous la méfiance des hommes au travail, à travers mille occasions, avec un premier, un deuxième, puis un troisième et d’autres encore. Toute cette expérience accumulée, pourtant ton regard nous ramène des années en arrière.