Posts

Anastasia Grokhovskaya | Café Botanika, Saint-Pétersbourg

Photo : Alain Barbero | Texte : Anastasia Grokhovskaya | Traduction : Sylvie Barbero-Vibet

 

La forêt protégée du vent
Par nombre de plantes et de porte-manteaux,
Tintement de cuillère, mots, voix, raclement de chaises Thonet
Mélangés au sifflement de la machine à café,
Vue sur l’église au travers du rideau de dentelle
Dans le miroir,
Senteurs de l’Est à la rencontre du café,
Parfum, et pesamment.

 


Interview de l’auteure

Quel rôle joue la littérature pour toi ?
Nastja: La littérature joue un rôle très particulier dans ma vie. Elle est très importante pour moi et elle m’aide à élargir mon horizon et à regarder plus loin. C’est une belle clé pour comprendre l’histoire et la culture, la psychologie et la sociologie. Et un lien spécial avec les beaux arts et les œuvres de mes artistes préférés, qui ont également beaucoup lu et émis de nombreuses réflexions sur la littérature, comme Philipp Otto Runge, Caspar David Friedrich, Angelika Kauffmann und Käthe Kollwitz.

Que représentent les cafés pour toi ?
N : Il n’y a pas de cafés à St-Petersbourg comme on peut en trouver à Vienne en Autriche. La plupart du temps, ce sont des cafés simples, qui ont fleuri au début des années 2000. A l’époque j’allais encore à l’école et le café était un endroit où je pouvais me retrouver avec mes amis pour discuter. Et on avait l’impression d’être déjà des adultes ! Aujourd’hui, je rencontre mes amis, j’y travaille ou je ne fais tout simplement rien.

Pourquoi as-tu choisi le café Botanika ?
N : Le café a déjà 10 ans et représente une belle oasis pour les végétariens au cœur de St-Petersbourg. On y trouve un mélange intéressant de diverses cultures, de l’Inde ancestrale jusqu’à l’Inde moderne qui se retrouve ici. Et ce n’est pas seulement un endroit où l’on peut manger, mais aussi un lieu d’exposition pour l’art moderne.

Que fais-tu quand tu n’es pas au café ?
N : Je dirige un centre d’initiative culturel CULTURA, que nous avons fondé avec des collègues il y a 3 ans. CULTURA organise des événements publics liés aux différents arts. Et j’aime beaucoup lire et faire de la poterie.