Posts

Rica | Café Eiles, Vienne

Photo : Alain Barbero | Texte : Barbara Rieger | Traduction : Sylvie Barbero-Vibet

 

Entre les tons ne reste entretemps plus de temps pour pleurer, entre lui et elle seulement treize ans, entre elle et moi presque un monde qu’ensemble nous pleurons, non loin de l’université. Entre les demi-tons restent les sentiments, entre la Carinthie et les Caraïbes le monde, entre tables, chaises et couloirs vides ne demeure aucun espace pour rêver, alors que non loin sévit une tempête. Entre la Carinthie et Berlin se situe Vienne, et au milieu du café non loin de l’université ne se trouve personne avec un sac où subsiste parmi clés, pièces et papiers une bonne part de plaisir. Rien ne dépasse de Vienne en fourrure, mais une tempête sévit, non loin le vent souffle sur le monde et au milieu de salles froides et vides, il nous donne le sentiment que nous sommes – presque – en sécurité.